Spectacle

Mademoiselle Agnès

Théâtre La Bordée

1h45(sans entracte)

Français


Fri 7 Juin
19h30
Sat 8 Juin
15h 19h30

Prix régulier / Inclus dans la tarification inclusive

Une production du Théâtre du Rideau Vert, créée par le Théâtre Point d'Orgue (Canada | Montréal)

CLASSIQUE REVISITÉ

Agnès est pu capable. Pu capable des couples. Pu capable des célibataires. Pu capable des fumeurs. Pu capable des anciens fumeurs. Pu capable des gens. Même pu capable de son fils. Tout le monde ment. Tout le monde est faux. Ses amis l’appellent la “terroriste de la vertu”. Elle rejette le monde et le monde la rejette. Sauf Sascha. Son bel amant qui ne fait jamais un pas de travers. Le Théâtre Point d’Orgue réalise avec brio l’adaptation théâtrale de la version moderne du Misanthrope de Molière par Rebekka Kricheldorf. Une comédie irrévérencieuse portée par une Sylvie Drapeau au sommet de son art.

Avertissement
Effets stroboscopiques

CE QUI NOUS A CHARMÉS

Pour rencontrer Mademoiselle Agnès, nul besoin de connaître Le Misanthrope, dont le spectacle est une habile et audacieuse adaptation. Acceptez plutôt d’être sidérés par la majestueuse performance de Sylvie Drapeau, qui explore ici – et avec une maîtrise surprenante – des territoires complètement inédits. Vous verrez que le génie de Molière y demeure toutefois intact et vous trépignerez d’amusement devant l’audace des discours et la juste représentation des défauts humains. Ceux de nos pires ennemis, bien sûr, mais aussi les nôtres…

Votre comité de programmation

Assistez à la rencontre après-spectacle et discutez avec les artistes le 7 juin 19 h 30

LES CRÉDITS

Crédits 👇

Une pièce de : Rebekka Kricheldorf
Traduction : Rabih/Weigand
Adaptation et mise en scène : Louis-Karl Tremblay
Assistance à la mise en scène : Andrée-Anne Garneau

Avec :
Éric Bernier
Stéphanie Cardi
Luc Chandonnet
Nathalie Claude
Sylvie Drapeau
Félix Lahaye
Tracy Marcelin
Ariane Trépanier

Décors : Louis-Karl Tremblay | Costumes : Karine Galarneau | Éclairages : Robin Kittel Ouimet | Musique : Antoine Bédard | Accessoires : Catherine Sainte-Marie | Maquillages et coiffures : Justine Denoncourt-Bélanger

Cette pièce a été créée par le Théâtre Point d’Orgue et présentée au Théâtre Prospero à l’automne 2022. Cette nouvelle production est produite par le Théâtre du Rideau Vert.

Vidéo

Vidéo

INTERPRÈTES

Sylvie Drapeau

Drapeau exerce son métier d’actrice depuis bientôt quarante ans. C’est surtout au théâtre qu’elle a pratiqué son art, marquant les esprits entre autres au Théâtre du Rideau Vert, où elle a été la Mademoiselle Julie de Strindberg, dirigée par Denise Filiatrault, mais aussi la Marie Stuart de Schiller et la Blanche Dubois d’Un tramway nommé désir, toutes les deux sous la direction d’Alexandre Marine. Nous avons aussi pu la voir sur les planches dans La liste, Albertine en cinq temps, En pièces détachées, Bonjour, là, bonjour, Traces d’étoiles, La voix humaine, Oh les beaux jours, Elvire Jouvet 40 et dans de grands rôles tels la Locandiera, Piaf, Clytemnestre, Déjanire, la reine Élisabeth ou encore Agrippine dans Britannicus, sous la direction de Florent Siaud, qu’elle retrouvera en janvier 2025 pour la création d’un nouveau texte de Michel-Marc Bouchard : Une fête d’enfants, au TNM. Au cinéma elle s’est illustrée sous les traits de Henriette Delorimier, dans le film 15 février 1839, de Pierre Falardeau. Au petit écran, elle a notamment été la Mélina de Victor-Lévy Beaulieu dans Bouscotte. Sylvie est aussi écrivaine : aux éditions Leméac, elle a publié la tétralogie Fleuve (Le fleuve, Le Ciel, L’Enfer et La Terre), qui fut adaptée pour le théâtre dans une mise en scène d’Angela Konrad, au TNM. Ses plus récentes publications sont : Le jeu de l’oiseau (Leméac), sa première fiction, et Escarpolette (Dominique et Compagnie), son premier roman pour enfants.

Éric Bernier

Au théâtre comme à la télévision, Éric est reconnu pour ses rôles diversifiés.
Sur scène, dans les dernières années, on a pu le voir notamment dans Les Amoureux, mis en scène par Catherine Vidal, Pétrole sous la direction d’Edith Patenaude, Je suis un produit, écrit et mis en scène par Simon Boudreault, et Showtime – Une grosse pièce de théâtre, du collectif Le Projet Bocal. Il a également créé sur les planches le personnage de Nihad, le bourreau, dans la pièce Incendies de Wajdi Mouawad, présentée à Montréal puis en tournée canadienne et européenne. À la télévision, il a marqué les esprits avec ses rôles dans Tout sur moi et Les hauts et les bas de Sophie Paquin, et nous l’avons retrouvé avec bonheur dans Lâcher prise, Madame Lebrun, et, plus récemment, dans les séries Les bracelets rouges, Haute démolition, La candidate, Temps de chien et le très déjanté Complètement Lycée. Il fait également partie de la distribution du dernier long métrage de Guillaume Lambert, Niagara.

Stéphanie Cardi

Œuvrant dans le milieu théâtral depuis sa sortie de l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM en 2008, Stéphanie s’associe rapidement à plusieurs metteurs en scène, notamment Angela Konrad (Les robots font-il l’amour?, Auditions ou me myself and I, Variations pour une déchéance annoncée), Philippe Cyr (Mère Courage short and sweet), Gregory Hlady (La noce, Le joueur), Alexandre Marine (La cerisaie) et André-Marie Coudou (Les combustibles). Elle cofonde le Théâtre Point d’Orgue au sein duquel elle jour dans Ombre Eurydice Parle, Les Atrides, Les Troyennes et Yvonne, princesse de Bourgogne. Au petit écran, on a pu la voir dans STAT, Toute la vie, O’ et Mirador, et au cinéma, dans le long métrage L’appât.

Luc Chandonnet

Depuis sa sortie de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, Luc Chandonnet joue au théâtre et œuvre dans le domaine de la voix. À la télévision, il incarne les personnages d’Alex dans la saison 1 de Lac-Noir, de Jean-Michel Clément dans Les jeunes loups, et de Guillaume dans la websérie Les Lauriers. Il est également des distributions des émissions Les beaux malaises, Toute la vie, Les Bobos, Une histoire vraie, O‘ et District 31. Au cinéma, il a collaboré aux longs métrages Anna et Otto de Louis-Julien Petit et Rituels, de Juan Martinez. Sur scène, on l’a vu dans Les Coleman-Millaire-Fortin-Campbell présentée à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier, dans la comédie musicale Métro Flirt présentée au Zoofest, et dans l’adaptation théâtrale de Persona, d’Ingmar Bergman, créée par hybris.théâtre. Luc rejoint le collectif de théâtre néo-futuriste Les Néos pour l’édition 2015 de Pièces pour emporter présentée à la Petite Licorne, et il collabore également avec le Théâtre Point d’Orgue depuis sa création, étant des distributions des pièces Les Troyennes, Yvonne, princesse de Bourgogne et Les Atrides.

En savoir plus sur le spectacle

Ce que la presse en dit...

[…] la pièce est brillante dans sa manière d’épingler sans retenue les illusions du néolibéralisme, mais le bonheur réside aussi dans la mise en scène. Louis-Karl Tremblay, qui signe également la judicieuse adaptation québécoise du texte et la scénographie du spectacle, insuffle à ses interprètes une précision physique remarquable.

Christian Saint-Pierre

Le Devoir, 4 octobre 2022

Dès les premières secondes, la charismatique actrice [Sylvie Drapeau] installe son jeu et déverse son fiel dans un glacial monologue. Mémorable.

Jean Siag

La Presse, 28 septembre 2022

Nous sommes au théâtre, à n’en pas douter, et celui-ci n’a pas toujours pour but de nous rendre confortables. Mais, cette fois, on aurait tort de se priver de ce plaisir, quand même un peu coupable.

Raymond Bertin

Revue Jeu, 29 septembre 2022

Informations complémentaires

QUI EST REBEKKA KRICHELDORF?

Née en 1974 à Fribourg-en-Brisgau, en Allemagne, Rebekka Kricheldorf est reconnue comme l’une des dramaturges les plus talentueuses de notre époque. Auteure d’une trentaine de pièces, elle explore la manière dont les classiques du répertoire occidental ou encore le matériau ancestral des contes et des mythes trouvent un écho dans notre monde moderne, tout en renouvelant le genre de la comédie allemande. Après Villa Dolorosa (adaptation des Trois soeurs de Tchekhov, présentée en 2013 à Espace GO) et La Ballade du tueur de conifères (adaptation du Dom Juan de Molière), Rebekka Kricheldorf poursuit sa démarche singulière en adaptant cette fois Le Misanthrope.

Informations complémentaires

QUI EST LOUIS-KARL TREMBLAY?

Depuis sa sortie de l’École Supérieure de Théâtre de l’UQÀM en 2008, Louis-Karl travaille comme comédien et metteur en scène. Au sein du Théâtre Point d’Orgue, il a mis en scène Les Troyennes (2009), Yvonne princesse de Bourgogne (2011), Les Atrides (2013) et Ombre Eurydice Parle (2019). En 2013, il est en nomination pour le prix Meilleure mise en scène — Montréal par l’Association québécoise des critiques de théâtre pour le spectacle Les Atrides. Il a collaboré avec plusieurs compagnies de théâtre, notamment pour créer Les Coleman-Millaire-Fortin- Campbell (2019) et Les Quatre filles au Théâtre Denise-Pelletier (2022).

On a tout un festival pour vous

Acheter un billetVoir les abonnements

Abonnez-vous à l'infolettre

Prénom
Nom
Courriel