Spectacle

Agamemnon in the Ring

Salle Octave-Crémazie, Grand Théâtre de Québec

1h50(sans entracte)

Français


Tue 28 Mai
19h30
Wed 29 Mai
19h30

Prix régulier / Inclus dans la tarification inclusive

Une production des Créations Unuknu (Canada | Montréal)

COMÉDIE ÉPIQUE | LUTTE

Nous sommes en l’an moins mille quatre-vingt, lors de la célèbre guerre de Troie…-Rivières. Un exubérant gala de lutte s’amorce où Agamemnon tente de regagner la ceinture de la Légion Nationale. Hilaire St-Laurent présente ici son adaptation du fameux mythe grec, mêlant alexandrins et québécismes, chansons dignes d’un opéra rock et combats scéniques chorégraphiés au quart de tour. Le public est encouragé à faire du bruit et crier pour son lutteur préféré, que ce soit Achille, Eugénie, Ménélas ou même le trio des vilains trifluviens. Il s’agit bien d’une tragédie grecque, où l’on aura peine à reprendre son souffle entre deux fous rires.

Avertissements
Effets de fumée & effets stroboscopiques

CE QUI NOUS A CHARMÉS

Un débordement théâtral absolument épique et délectable ! Ce spectacle, à notre avis, est incomparable. Dès le début, nous plongeons tête première dans un univers où l’alexandrin québécois est parfaitement maîtrisé, tout comme les chorégraphies délirantes. De plus, avec une distribution de 12 comédiens, le plateau tout entier prend vie en un clin d’œil, et nous embarquons sans hésitation dans ce monde qui jongle si habilement avec la tragédie grecque et le gala de lutte professionnelle.

Votre comité de programmation

Vidéo

INTERPRÈTES

Frédéric Lavallée

Diplômé en 2003 de l’École Supérieure de théâtre de l’UQAM, Frédéric Lavallée a plus d’une trentaine de productions théâtrales à son actif. Fasciné par le corps et la façon dont un artiste peut occuper l’espace, son parcours professionnel le mène notamment vers la danse, la capture de mouvement et le théâtre performance. Il a collaboré notamment avec les metteurs en scène Philippe Cyr (Les escaliers du Sacré cœur, Mère Courage, Selfie), Gregory Hlady (Cœur de chien, La Noce, Le Joueur, La danse de mort), Brigitte Haentjens (Une femme à Berlin). Depuis 2013, il a joué plus d’une centaine de fois le spectacle Ainsi Parlait du duo de créateurs Étienne Lepage et Frédérick Gravel. Ce printemps, il sera de la distribution du spectacle Rome, de Brigitte Haentjens qui sera présenté à l’Usine C et au CNA.

Frédéric Desager

Comédien, metteur en scène, scénariste et réalisateur d’origine belge, formé à l’I.N.S.S.A.S. à Bruxelles, il œuvre à titre d’interprète au Québec depuis 1992. Nommé à plusieurs reprises pour l’excellence de son travail, on l’a vu dans de nombreux rôles à la télévision (Le temps des framboises, Barkskins, Les Argonautes, Mauvais Karma…), au cinéma (Ma voisine danse le ska, Tous les autres sauf moi…) au théâtre (La Maison aux 67 langues, Le Visiteur, La Chaise…). En doublage, il travaille assidûment comme interprète et directeur de plateau depuis 2006, il est également professeur de doublage dans le cadre de la formation continue au Conservatoire depuis 2009. Il réalise et scénarise des projets cinéma, télé et web depuis 2003. Après avoir participé à la scénarisation du long-métrage Ma voisine danse le ska de Nathalie St-Pierre (prix du meilleur premier scénario de long métrage aux Rendez-vous du cinéma québécois en 2003). Il écrit et réalise deux courts-métrages, Sur la ligne et Le Rideau, tout deux produits par les Films Camera Oscura et qui se méritent de nombreux prix internationaux. Il écrit également plusieurs épisodes de la version web des Argonautes, produits par Pixcom et diffusés par Télé-Québec. Il est aujourd’hui en développement de trois projets de long-métrage et de deux séries web. Passionné également depuis le plus jeune âge par la bande dessinée, il réalise en 2014 un rêve de toujours en scénarisant l’adaptation BD du film La Gang des hors-la-loi, un premier 48 planches dessiné entièrement par Réal Godbout et éditée aux éditions Bayard.

Joanie Guérin

Depuis sa sortie de l’École Nationale de Théâtre du Canada en 2017, Joanie déploie ses multiples talents et fait preuve de polyvalence notamment dans la série à sketchs Drôles de Véronic (Réseau TVA, 2021) ainsi que dans les séries dramatiques Sortez-moi de moi, Audrey est revenue, District 31, Hôtel et Aller Simple. En plus d’avoir joué dans quelques court-métrages dont Le Prince de Val-Bé (2019) de Jean-François Leblanc et Mon Boy (2018) de Sarah Pellerin, elle a récemment travaillé avec le Nouveau Théâtre Expérimental à la création des œuvres numériques Entends-tu ce que je te dis? Kouté mwen titak! (2020) et L’Enclos de Wabush (2021). Au théâtre, on a pu la voir dans les pièces Nos Cœurs Remplis d’Uréthane (Théâtre du Double Signe, 2020), La Place Rouge (Salle Fred-Barry, 2018), Bras de Fer (La Roulotte, 2017) ainsi que dans les lectures publiques La Même Bottine (l’Arrière Scène, 2021) et On n’est pas des trous-de-cul (FIL, 2020). En 2019, elle incarnait aussi Ali dans la comédie musicale Mamma Mia! (Production Juste Pour Rire).

Rébecca Vachon

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada, Rebecca a joué dans plusieurs projets théâtraux dont Les Déculottés (Isabelle Leblanc, la Roulotte), Caligula d’Albert Camus (René Richard Cyr, TNM), Le Bilan de Marcel Dubé (Benoît Vermeulen, TNM), L’Idiot d’Étienne Lepage, d’après le roman de Dostoïevski (Catherine Vidal, TNM), La Place rouge de Clara Prévost (Isabelle Leblanc, Théâtre Denise-Pelletier) et Vania, Sonia, Macha et Spike de Christopher Durang (Marc St-Martin, Rideau Vert). Tout dernièrement, elle interprétait Irina dans la pièce 3 sœurs d’Anton Tchekhov (René Richard Cyr, TNM). Au cinéma, elle a joué, entre autres, dans Reste, je ne veux pas être toute seule de Gabriel Savignac (TIFF) et à la télévision dans Les Pays d’en haut 5 (Yan England / Sovimage, Encore/SRC). Pour la saison 22-23, Rebecca jouera dans Mendelssohn : Songe d’une nuit d’été (Catherine Vidal, OSM), Ce monde-là de Hannah Moscovitch (Véronique Bossé, Youth Theater) et dans Une Maison de Poupée, 2e partie de Lucas Hnath (Marie-France Lambert, Rideau Vert).

Frédérick Tremblay

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2016, Frédérick a fait ses débuts avec La Roulotte, dans le spectacle Les Déculottés, mis en scène par Isabelle Leblanc. En mars 2017, il monte sur la scène du Rideau Vert dans la pièce Vol au-dessus d’un nid de coucou. Vous avez également pu le voir sur les planches du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) en novembre 2017, dans Vu du pont, dans une mise en scène de Lorraine Pintal. Il a aussi suivi des ateliers de jeu à la caméra avec Danielle Fichaud et Jean-Pierre Bergeron.

Maude Demers-Rivard

Maude a terminé sa formation à l’UQAM en interprétation en mai 2017 et poursuivra ses études à la maîtrise en théâtre à l’automne 2022. Depuis sa diplomation, elle cumule les expériences au théâtre notamment dans Colonisé.es d’Annick Lefebvre mis en scène par René-Richard Cyr au Théâtre d’aujourd’hui (2019), Les sangs d’Audrée Wilhelmy au festival ZH ainsi qu’au festival FITU de Mexico. Présentement, elle travaille sur une création collective avec Les Bénés qui sera présentée au Prospero en décembre prochain et poursuit la reprise de Contes-Gouttes de la compagnie Théâtre à corps perdus (Geneviève Blais) afin d’explorer l’univers poétique de l’écrivain Martin Bellemare dans une rencontre one on one avec le spectateur. À la télévision, elle a incarné le rôle de Victoria dans la série Le monstre disponible sur tou.tv et tournera prochainement dans Malik panik, une websérie abordant les troubles anxieux. Au niveau créatif, elle affectionne l’écriture scénaristique et particulièrement le format du court-métrage. Elle a réalisé son premier film en juillet 2022 à l’aide de la boîte de production Pimiento.

Pierre-Alexis St-Georges

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2020, Pierre-Alexis St- Georges fait rapidement sa marque dans l’univers artistique québecois. À l’école, il a été dirigé par Steve Gagnon dans Vie et mort de roi boiteux, par Édtih Patenaude dans le texte Hors Médée, par Solène Paré dans Le théorème d’Euclide (une polémique), par Catherine Vidal dans Bovary et par Alice Ronfard dans Claude Gauvreau – l’asile de la pureté et quelques fragments, où il incarne Gauvreau lui-même. À la télévision, il multiplie les apparitions dans, entre autres Ruptures, District 31, Sans Rendez-vous. De 2018 à 2020, il a interprété le rôle de Philippe Brodeur dans la série Clash, rôle qui lui a valu le Prix Gémeaux du meilleur rôle de soutien masculin pour une série dramatique. Plus récemment, nous avons pu le voir dans la série Lac Noir.

Catherine St-Martin

Très jeune, Catherine se découvre une véritable passion pour la gymnastique artistique. Elle compte plus d’une dizaine d’années de compétition de haut niveau ainsi que plusieurs numéros mêlant l’acrobatie et la danse. Cette discipline lui donne un avant-goût de la performance et des arts du spectacle! C’est ce qui la pousse à poursuivre ses études dans le domaine. Étant également très attirée par l’art visuel, elle fait un certificat en arts plastiques à l’UQAM avant de faire son entrée au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2012 d’où elle est sortie diplômée en 2015.

Marie-Andrée Lemieux

Finissante de l’École nationale de théâtre en 2016 en interprétation et du programme de théâtre musical du Collège Lionel Groulx en 2008, Marie- Andrée se distingue autant par son jeu que par sa voix. Depuis la fin de sa formation, elle paraît comme comédienne dans plusieurs séries télévisées et au cinéma. En 2017-18, elle défend le rôle de Louise Tétrault dans le théâtre musical Demain matin, Montréal m’attend au TNM et partout au Québec, sous la direction de René-Richard Cyr. Elle reçoit le prix Olivier Reichenbach pour s’être distinguée comme artiste de la relève lors de la saison 2017-2018 du Théâtre du Nouveau Monde, ainsi que le Félix de l’année dans la catégorie Spectacle de l’année / Interprètes au Gala de l’ADISQ 2018. En 2012, elle siège au conseil d’administration du Théâtre Exaltemps en tant que responsable des communications et prend part à plusieurs de leurs créations. Elle participe également, en tant qu’interprète, aux productions du Cabinet d’Ingéniosités en 2016 et en 2019. En mars 2020, elle devient cofondatrice des Créations Unuknu.

Pierre-Antoine Pellerin

Provenant de la couronne nord de Montréal, Pierre-Antoine a fait un baccalauréat à l’UQÀM en études théâtrales avant d’aller compléter sa formation en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada dont il a gradué en 2016. Il y a entre autres joué sous la mise en scène de Catherine Vidal, Sylvain Bélanger et Vincent-Guillaume Otis. Depuis sa sortie de l’école, il a réalisé divers contrats de voix, joué dans le théâtre musical Noël 1933, tenu un rôle dans Abadou veut jouer du piano d’Hilaire St-Laurent et il a décroché différents rôles à la télé, notamment dans L’heure bleue, Une affaire criminelle, Hôtel et Avant le crash. Pierre-Antoine est un gars de gang qui assume son amour du karaoké.

Nicolas Centeno

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada dans le programme d’interprétation en 2016, Nicolas Centeno collabore avec de nombreux.ses créateurs.rices de son milieu et cumule plusieurs expériences comme acteur autant au théâtre, à la télévision qu’au cinéma. En novembre 2017, en plus de la produire, il a notamment tenu le rôle principal dans la pièce Abadou veut jouer du piano, écrite et mise en scène par Hilaire St-Laurent et diffusée au théâtre Premier Acte à Québec. L’année suivante, il joue au théâtre Duceppe dans la pièce marquante Des Souris et des Hommes (m.e.s de Vincent-Guillaume Otis), également présentée en tournée au Québec. Il participera prochainement dans deux productions des compagnies de théâtre Bluff et Carrousel, où il sera dirigé par les metteurs en scène chevronnés Éric Jean et Gervais Gaudreault. Son grand intérêt pour la création, la culture, l’engagement social et ses enjeux actuels, l’amène à cofonder en 2016 le collectif La Criée, groupe qui encourage la prise de parole poétique dans des lieux insolites. Durant quelques années, le collectif organise des événements spontanés en se promenant d’un lieu à un autre au Québec pour promouvoir la poésie et d’autres formes d’écriture dans le but de la rendre accessible à tous et à toutes. C’est en 2020 qu’il raffermit son désir de produire du contenu artistique en cofondant la compagnie théâtrale Les Créations Unuknu. Sa passion pour la pratique de la musique et du chant qu’il nourrit depuis plusieurs années et qui lui vaut plusieurs participations à des événements de tous genres, l’amènera à ajouter une nouvelle corde à son arc, celle du médium de la radio. En effet, dès janvier 2021 il animera une émission nommée Métissés Serrés qui porte sur la diversité culturelle à Montréal sur les ondes de CISM 89.3 fm.

José Dufour

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Mtl en 2016, José est un artiste multidisciplinaire qui prend plaisir à jumeler jeu, chant et danse. Il enchaine les rôles dès sa sortie d’école. On peut le voir, entre autres, dans le spectacle jeunesse Les Déculottés (m.e.s par Isabelle Leblanc, La Roulotte), Sylvie aime Maurice (m.e.s écrit par Nicolas Michon, Th. La Licorne), Demain matin Montréal m’attend (m.e.s. par René-Richard Cyr, TNM et tournée au QC), Amsterdam (m.e.s. par Alain Zouvi et Mélissa Cardona, tournée QC), À la recherche d’Elvis (m.e.s par Michel-Maxime Legault, Th. des Cascades) L’opéra Another brick in the wall (m.e.s par Dominique Champagne, tournée à Toronto au Sony Center), Don Juan (m.e.s. Gilles Maheu, tournée Shanghai & Moscou), Notre-Dame de Paris (m.e.s par Gilles Maheu et Robert Marien, tournée Corée du Sud), et le Spécial 40e de Juste pour rire (m.e.s. par Alex Perron) et présenté sur la grande scène de L’Esplanade de la Place des Arts à l’été 2022. Au petit écran, il joue dans Destination cauchemar, Blue Moon, Marche à l’ombre, Mémoires Vives, Les Simone, Madame Lebrun, Le 422 et Les révoltés.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte: Hilaire St-Laurent
Mise en scène: Sofia Blondin et Hilaire St-Laurent
Composition musicale: Fred Tremblay
Assistance à la mise en scène: Sandrine Lemieux
Direction de production: Gwenaëlle L’Heureux-Devinat
Scénographie décor: David Poisson
Direction technique : David Poisson
Conception et construction du ring : Guillaume Bouliane-Blais
Conception des costumes: Raphaël Trottier
Conception des éclairages et régie: Mélanie Whissell
Combats: Marc Roussel
Sonorisation: Annie Préfontaine et Christophe St-Denis

Distribution : Frédéric Lavallée, Frédéric Desager, Joanie Guérin, Rébecca Vachon, Frédérick Tremblay, Maude Demers-Rivard, José Dufour, Catherine St-Martin, Hilaire St-Laurent, Pierre-Alexis St-Georges, Marie-Andrée Lemieux (en alternance avec Nicolas Centeno) et Pierre-Antoine Pellerin.

Une production des Créations Unuknu

Soutiens : Conseil des arts du Canada, Conseil des arts de Montréal et le Théâtre Aux Écuries.

Ce que la presse en dit...

Délocaliser les événements, renverser le genre théâtral et bouleverser la langue, voilà ce que j’appelle une réécriture réussie

Sophie Archambault

ATUVU.CA, 9 septembre 2022

Les comédien·nes sont tous et toutes très investi·es, et leur présence est électrisante.

Flavie Boivin-Côté

Revue Jeu, 9 septembre 2022

Agamemnon In The Ring est un joyeux foutoir. C’est un festin copieux pour les amateurs de lutte ou de théâtre qui mêle les registres de langue, les styles, le tragique et le comique. On en sort gorgé d’énergie, de rire et d’un appétit féroce pour un nouveau combat de titans, un match revanche (les candidats ne manquent pas!) débordant de rebondissements, de trahisons et d’honneurs bafoués. Le spectacle frappe direct au plexus, et on en redemande!

Daphné Bathalon

Théâtre.Québec, 10 septembre 2022

Informations complémentaires

QUI EST HILAIRE ST-LAURENT?

Comédien, auteur, traducteur et metteur en scène, Hilaire St-Laurent oeuvre depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 2016, dans de multiples spectacles et projets au sein du milieu théâtral québécois. Il écrit et met en scène le spectacle Abadou veut jouer du piano présenté en novembre 2017 à Première Acte à Québec. En 2018, il adapte et met en scène la version anglaise de Cranbourne de Fabien Cloutier dans le cadre du festival Fringe de Winnipeg. Il traduit de l’anglais et joue dans la pièce Trying to Listen de Jon Lachan Stewart, présentée à la maison de la culture Maisonneuve (2018). On a pu le voir également dans le spectacle Tanguy dans une mise en scène de Normand Chouinard, de 2018 à 2019 à Montréal et en tournée au Québec. Il collabore à de nombreux projets comme conseiller artistique au sein de la compagnie Surreal Soreal, tels que Big Shot de Jon Lachlan Stewart (Prospero, 2017) et Madame Catherine prépare sa classe de troisième à l’irrémédiable de Elena Belyea (Prospero, 2018). En 2019, sa dernière pièce Agamemnon in the Ring est présentée au théâtre Outremont dans une mise en lecture de Sofia Blondin. En 2020, il cofonde la compagnie Les Créations Unuknu.

Informations complémentaires

QUI EST SOFIA BLONDIN?

Originaire de Montréal, Sofia Blondin a gradué en 2016 du programme d’interprétation à l’École Nationale de Théâtre du Canada. En tant que comédienne, elle évolue autant sur les planches qu’au petit écran. Au théâtre, on a notamment pu la voir dans Les amoureux (m.e.s Catherine Vidal), Le Dernier Sacrement (m.e.s Denis Bouchard) et Vague Chair (m.e.s Wanderson Santos). À l’hiver 2023, elle prendra part à la production Clandestines, de Marie-Ève Milot et Marie-Claude Saint-Laurent au CTD’A. À la télévision, Sofia a fait partie de la distribution de District 31, Cérébrum, Toute la vie, L’oeil du Cyclône et Classé Secret. Dans les prochains mois elle apparaîtra dans Fragments, la nouvelle série de Serge Boucher, et La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, de Xavier Dolan. La mise en scène fait partie des activités professionnelles de Sofia depuis sa sortie de l’école. Elle a dirigé la troupe de théâtre du Cégep Brébeuf pendant 6 ans, a créé deux projets de théâtre documentaire dans le quartier Côte-des-Neiges en 2017 et 2019, et a signé la mise en lecture du texte Chokola de Phara Thibault dans le cadre du Jamais Lu en 2021.

Informations complémentaires

Ce fut tout un défi de trouver les acteurs.trice.s adéquats pour ce spectacle haut en couleur et complexe. D’abord, nous avons fait le choix de ne pas opter pour des lutteurs, mais bien pour des interprètes avec des capacité physiques intéressantes, et bien plus encore. Le combat n’est qu’une faible partie de ce qu’est un spectacle de lutte, contrairement à ce que pourraient croire certains. À la lutte, on vous raconte une histoire, on fait monter en tension une trame narrative et on tente constamment de surprendre le public. Bref, la lutte c’est du théâtre. Et comme Agamemnon in the Ring est à la fois un opéra-rock comprenant des combats scéniques, le tout en alexandrins, il était donc plus que nécessaire de trouver des acteurs qui possèdes une multitudes de cordes à leur arc. Dans Agamemnon in the Ring, vous verrez une brochette magnifique d’interprètes plus que complet qui se livrerons corps et âme sur la scène, en combattant, dansant, chantant, mais également déployant tout leur talent oratoire.

On a tout un festival pour vous

Acheter un billetVoir les abonnements

Abonnez-vous à l'infolettre

Prénom
Nom
Courriel