Activité satellite

Grande audition du Conservatoire d’art dramatique de Québec 2024

Théâtre du Conservatoire d’art dramatique de Québec

13 Rue Saint-Stanislas, Québec


Sun 26 Mai
16h

Prix régulier / GRATUIT Ce lieu n'est pas accessible aux fauteuils roulants.

PRÉSENTATION PUBLIQUE

Bienvenue aux auditions finales des finissant.e.s en Jeu du Conservatoire d’art dramatique de Québec! Supervisé.e.s par Nancy Bernier (d’ailleurs assistante coordonnatrice artistique pour le spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…?), ils et elles présenteront leurs dernières scènes devant public avant de quitter l’école. Ils et elles ont été admis.e.s à la suite d’une audition qui a changé leur vie. Celle à laquelle vous assisterez aujourd’hui pourrait peut-être avoir le même impact sur leur carrière!

Et pour joindre l’utile à l’agréable, les finissantes en Scénographie du Conservatoire exposeront les fruits de leurs trois années d’études : esquisses de costumes, maquettes de décor, accessoires, plans de coupe, etc.

Finissant.e.s en jeu

ELFÉE BEAUCHESNE

Originaire de Québec, Elfée est passionnée de théâtre depuis son primaire à l’École Saint-Jean-Baptiste.
Durant son parcours au CADQ, elle s’éprend du mouvement, de l’écriture et tout particulièrement du clown. Lors de son stage à l’École de Cirque de Bruxelles à l’été 2023, elle a la chance d’approfondir son petit clown intérieur, et développe un intérêt pour le jeu corporel et le mouvement circassien. Ce genre théâtral se lie à sa passion et à son amour pour les jeunes enfants, avec lesquels elle travaille depuis plusieurs années en tant que nounou et éducatrice en garderie.

Ayant un parent réfugié politique du Chili, Elfée développe son engagement politique très tôt ; elle croit que la scène est un lieu collectif, et que la puissance de l’art permet de défendre des causes sociales, de créer des connexions profondes et de stimuler la réflexion.
Que ce soit dans l’éclat de la comédie ou dans les profondeurs du drame, elle plonge avec sensibilité dans tout ce qu’elle entreprend.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

PHILIPPE BERNIER-MOISAN

En plus de sa formation en Jeu au CADQ, Philippe a également poursuivi des études en histoire et en anthropologie à l’Université Laval, ainsi qu’en littérature au Cégep Garneau, où il a remporté une bourse d’excellence. Au cours des sept derniers étés, on a pu le voir arpenter les paysages insulaires de l’ancienne station de quarantaine de Grosse-Île, où il agissait à titre de guide-interprète et de comédien. En mai 2023, il bonifiait son parcours au Conservatoire avec un stage en arts du cirque à Bruxelles.

Amoureux des mots, d’expression orale et de vulgarisation, Philippe approche le théâtre comme un terrain de jeu rassembleur : une zone humaine, espiègle et sensible. Ce natif de Tadoussac est un grand curieux, interpellé tout à la fois par le conte, le cinéma, la bande-dessinée, le cirque et la danse. Lorsqu’il n’est pas sur les planches, il est à quelque part sur les berges ou dans les bois, en train de s’épivarder avec les mésanges.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

BÉATRICE CASGRAIN-RODRIGUEZ

Originaire de Québec, Béatrice apporte une touche de folie comique au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Passionnée par les comédies musicales, elle a forgé son identité artistique à travers la fusion du théâtre, de la musique et de l’improvisation. Son amour pour la scène est d’ailleurs né grâce au monde de l’improvisation, qu’elle côtoie depuis presque douze ans, développant ainsi sa spontanéité et sa réactivité sur scène.

Corécipiendaire de la Bourse de prestige de la Fondation du Conservatoire en 2023, Béatrice a saisi cette opportunité pour coécrire un texte original où l’absurde et l’humour s’entrelacent. Sur scène, Béatrice tente de transporter le public dans un univers où la musique, le jeu et l’imagination se mêlent harmonieusement. Elle espère participer à des projets artistiques à la fois touchants et innovants, mais avant tout accessibles au plus large public possible.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

MATHIEU DESROCHES

Mathieu Desroches cumule cette année un total de 10 ans d’études en théâtre dans différentes écoles professionnelles. C’est après avoir complété le Baccalauréat en art dramatique, concentration études théâtrales à l’UQAM, où il se spécialise dans le jumelage de l’inquiétante étrangeté de Freud aux arts performatifs, qu’il décide de se lancer dans les auditions en jeu. Il aboutit finalement au Conservatoire d’art dramatique de Québec, et y complète sa formation en 2024. Mathieu est un artiste sensible et éclaté qui aime surprendre par sa folie créatrice. Il est aussi ce qu’on pourrait qualifier de touche-à-tout ; il est multi-instrumentiste, il peint et il dessine. Il a soif d’Art avec un grand A, sous toutes ses formes. Il souhaite un jour pouvoir exploiter toutes ses passions dans ses projets futurs et vivre de cette frénésie qui l’habite depuis tout jeune.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

FLAVIE DORNIER

Flavie Dornier se considère comme une artiste interdisciplinaire. Malgré ses multiples intérêts, c’est en jeu théâtral qu’elle a toujours voulu se spécialiser. Après un secondaire en cirque-études et en comédie musicale, Flavie quitte Rimouski pour s’installer à Montréal et entamer ses études au Cégep de Saint-Laurent en théâtre. Après l’obtention de son DEC, elle décide de poursuivre son parcours collégial, toujours au Cégep de Saint-Laurent, mais cette fois-ci en chant classique. La création étant fondamentale pour l’artiste, Flavie met au monde plusieurs compositions musicales et vidéos parallèlement à ses études. La revendication étant son moteur créatif principal, elle est déterminée à réaliser l’un de ses rêves les plus chers : créer des œuvres théâtrales engagées.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

JACOB FALCAO

Comme beaucoup dans leur enfance, Jacob tombe amoureux du jeu en se déguisant en justicier ou en quelque autre personnage. Il croyait alors dur comme fer qu’il pouvait sauter du toit de sa maison et se mettre à voler. Rassurez-vous, il ne l’a jamais fait! Cet amour du jeu se transforme plutôt en passion pour le théâtre et pour le cinéma, passion qui le suivra tout au long de son parcours académique. En 2017, maintenant titulaire d’un DEC en théâtre du Cégep de Saint-Jérôme, il se lance en enseignement de l’art dramatique à l’Université du Québec à Montréal. Ce n’est que 4 ans plus tard qu’il fait son entrée au Conservatoire, la première étape pour réaliser son rêve : devenir comédien.

Passionné de sport, de mouvement et d’acrobatie, il a la chance de participer à un stage à l’École de Cirque de Bruxelles à l’été 2023. C’est entre autres à ce moment qu’il prend conscience de son habileté et de son intérêt pour le jeu corporel dans sa pratique théâtrale. Aujourd’hui, Jacob aspire à interpréter des œuvres avec toute la vérité et l’intensité qui l’ont poussé jusqu’ici.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

LEILIA GAGNÉ

Finissante en Jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Leilia Gagné s’engage avec passion dans tout ce qu’elle entreprend. Avec plus de 10 années de formation théâtrale, elle s’est démarquée par sa rigueur, sa motivation et sa discipline. Son désir de créer et d’apprendre lui a fait suivre un chemin parsemé d’expériences enrichissantes : la danse, le sport, le piano, l’écriture, le jeu devant la caméra… Elle a le désir d’exploiter ses différents atouts dans sa carrière. C’est donc le sourire aux lèvres et la tête haute qu’elle pose le pied dans le monde artistique professionnel.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

MELISSA IGUER

Finissante 2024 du Conservatoire d’art dramatique de Québec en Jeu, Melissa Iguer est une artiste algérienne passionnée par l’émotion humaine. Après une première expérience de tournage en 2015 (30 Vies) et une seconde en 2017 (Unité 9), elle complète la formation en théâtre du Cégep de Saint-Laurent en 2018.

Assoiffée d’apprentissages, elle profitera des vacances d’été pendant son parcours au Conservatoire pour se former à l’international. Elle passe le mois d’août 2022 au nord de l’Italie à suivre le Stage International de Commedia dell’Arte, dirigé par le maestro Antonio Fava. En juin 2023, elle part pour Lyon, en France, afin de suivre la formation « Les fondamentaux du doublage » organisée par l’École de la Voix.

Elle entretient un lien de cœur haut en paillettes avec la vie nocturne de Montréal, au sein de laquelle elle accumule plusieurs expériences en performance scénique. En effet, elle détient une formation dans l’art de l’effeuillage burlesque (académie Arabesque Burlesque), et prend toujours plaisir à habiter son corps, à s’exprimer par le mouvement.
Melissa est la première récipiendaire de la Bourse de mérite – diversité culturelle, offerte par le Conservatoire pour souligner l’implication et le parcours exceptionnels d’un.e étudiant.e issu.e de la diversité culturelle.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

Elle participera à un laboratoire à Premier Acte en juin prochain.

ASTRID MIRANDA LA ROCHE-FRANCOEUR

Jeune comédienne, Astrid Miranda s’initie au théâtre dès son enfance, montant sur la scène du Palais Montcalm et faisant une brève apparition dans un film de Xavier Dolan. Son parcours en jeu caméra débute par une mention particulière pour un court-métrage sélectionné à Cannes.

Pendant trois années consécutives, elle tient plusieurs rôles principaux lors de spectacles d’animation au Musée de la civilisation de Québec, mettant de l’avant sa polyvalence artistique et ses talents de chanteuse. Ses passions pour l’histoire de l’art, la musique, la poésie et la lecture marquent également son parcours artistique, notamment lors d’une présentation poétique au Diamant.

Astrid Miranda La Roche-Francoeur diversifie ses talents en participant à des comédies musicales et en cultivant dès l’âge de onze ans ses compétences en improvisation. Elle contribue également à des projets de voix hors champ. Son parcours et son engagement font d’elle une comédienne prometteuse à suivre.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

JEANE LATREILLE

Finissante au Conservatoire d’art dramatique de Québec en Jeu, Jeane baigne dans le domaine des arts depuis son tout jeune âge. Elle étudie la musique, la danse, l’art plastique et le théâtre dès l’école primaire, et continue sa formation en violoncelle jusqu’à la fin de son secondaire. Elle est aussi violoncelliste dans l’Orchestre symphonique des jeunes de la Montérégie pendant 5 ans. Toutefois, c’est en théâtre qu’elle décide de poursuivre son parcours au Cégep de Saint-Laurent, où elle termine son DEC. Sa passion pour l’art dramatique se poursuit au Conservatoire, où elle découvre plusieurs formes de théâtre. Passant par le mouvement, le clown, la commedia dell’arte ou l’interprétation dramatique, Jeane aime explorer de nouveaux horizons et toucher à tout. C’est donc avec curiosité et sensibilité que Jeane évolue dans sa pratique artistique.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

PIERRE MAESTRACCI

Pierre…. Un petit artiste fantasque et farfelu tout droit venu de Guadeloupe pour s’amuser en amusant les autres. Diplômé du Cégep de Saint-Laurent et finissant du Conservatoire d’art dramatique de Québec, il est versé dans d’autres arts scéniques comme le cirque, l’humour, l’animation…

Un comédien? Assurément. Un artiste? Il paraît. Un créateur? Avec plaisir.

« Rêver et faire rêver, poétiser sans se poser, compliquer en faisant simple ».
Il prononce ces mots chaque matin, pour se rappeler du lourd fardeau sur ses épaules : divertir le peuple du monde. Qu’il en soit ainsi, à chacun sa croix. Lui la portera, avec pas toujours le dos droit, mais sans jamais ralentir le pas.

Ayez confiance, vous n’avez que ça à faire, son esprit bien chargé s’occupe du reste.

Suivez-le, lui et ses ami.e.s, dans ses prochaines aventures! Zouplaboum. En voiture!

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

LUKA PROVOST

Finissant 2024 en Jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Luka est un passionné de théâtre. Ayant débuté les cours en parascolaire dès l’âge de 5 ans, il a toujours persévéré et n’a jamais pris de pause du 6e art. À l’âge de 12 ans, il fait son entrée à l’Agence artistique Audace, ce qui lui a permis de tourner dans de nombreuses productions télévisuelles, telles que L’heure bleue (TVA), Lourd (VRAK) et Conseil de famille (KOTV).
Un intérêt pour l’animation naît en lui au Cégep, alors qu’il complète son DEC en Arts, lettres et communications – option théâtre au Cégep de Saint-Laurent, à Montréal. Il sera à la barre du Gala Émergence 2022 (Festival Émergence de Montréal), récompensant les courts-métrages des jeunes réalisateurs et réalisatrices d’ici, ainsi que de son propre podcast, Génération Z (Girl Crush Inc.), dans lequel il s’interroge sur les enjeux que peuvent vivre les artistes de demain, avec des invité.e.s de renom.
Après avoir complété un stage à l’École de cirque de Bruxelles à l’été 2023, il est assistant à la direction artistique au cabaret Le Drague. À l’automne 2023, il fonde la compagnie théâtre grain & beauté. Le mouvement et la poésie sont au cœur de sa démarche artistique.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

Finissantes en scénographie

JEANNE MURDOCK

D’abord formée en conseil et coordination publicitaires à Jonquière, Jeanne Murdock met les pieds dans la Ville de Québec en 2016. Elle y fait des études en théâtre et arts vivants à l’Université Laval, où elle apprend à maîtriser divers langages scéniques. C’est d’ailleurs là qu’elle se découvre un grand intérêt pour la scénographie. Aujourd’hui, elle est sur le point de terminer sa formation en Scénographie au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Elle cherche toujours à concevoir avec une approche audacieuse et engagée, où l’éco-conception est primordiale. Sa rigueur académique et son implication scolaire lui ont permis de recevoir la bourse de la Fondation Paul-Bussières en 2023.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

CHARLOTTE POIRIER

Ayant pratiqué la danse pendant plus de 15 ans, Charlotte étudie les arts visuels au Cégep de Sainte-Foy, d’où elle obtient son diplôme en 2020. Puisqu’elle a toujours eu le goût de la découverte et de la création, elle se dirige ensuite vers le Conservatoire d’art dramatique de Québec pour y explorer une tout autre facette des arts, soit le monde de la scène. Dynamique et toujours prête à relever de nouveaux défis, elle ne cesse de foncer vers ce qu’elle désire et ce qu’elle veut accomplir. Polyvalente, elle se laisse porter par ses émotions et son instinct pour créer. En plein processus de conception, elle est à l’écoute de ce qui l’entoure et perfectionne son travail jusqu’à la dernière minute. Son souci du détail et son penchant pour la complexité ne l’empêchent pas d’aller jusqu’au bout pour atteindre ses objectifs et pour défendre ses choix artistiques. Charlotte est aussi récipiendaire de la bourse de la Fondation Paul-Bussière en 2023.

Crédit photo : Guillaume Boucher
Crédit maquillage : Vincent Dubuc

On a tout un festival pour vous

Spectacle

La Tendresse

Chantier

Médée

Chantier

Daïna

Prix régulier / GRATUIT

Abonnez-vous à l'infolettre

Prénom
Nom
Courriel